la corruption a l'EVSM

04 février 2017

corruption

CHERIFI

         Nous travailleurs de l’EVSM qui ne veulent pas voir leur chère entreprise mourir sous la dilapidation et son appauvrissement par un malfrat et  un corrompu connu des milieux de l’habitat par Monsieur  le Premier ministre lui-même en lHAMI’occurrence Monsieur Abdelmadjid TEBOUNE quand il était M

inistre de l’habitat, ce dernier se vante qu’il est protéger par des hauts cadres des affaires de l’Etat à savoir le député et homme d’affaire TLIBA et l’ex ministre Monsieur TALAI et surtout le SECRETAIRE GENERAL DES TRAVAUX PUBLICS, ce dernier protège ce PDG car il est impliqué dans les affaires de pots de vin et ses sociétés écrans que ce MALFRAT de PDG octroi des projets a cout de millions de Dinars et qu’il règle ces factures sans aucun retard tandis que d’autres fournisseurs cumulent des milliards  durant des années, nous demandons à Monsieur le Ministre des travaux publics d’intervenir avant la misea mort de cette respectueuse entreprise et de se renseigner auprès de Monsieur Le Premier Ministre sur ce corrompu  Monhamed laid cherifi a chaque fois que des travailleurs dénonce les agissements et la corruption de ce PDG, ces travailleurs sont mis dehors avec l’aval du secrétaire général des travaux publics.

TLIBA2

 

 

Et enfin nous publions quelques extraits sur ce PDG que Monsieur TEBOUNE a mis dehors dans son secteur (Habitat) pour se retrouver dans une entreprise EVSM pour la salir et la mettre en faillite après l’épuisement de ces ressources.

 

Le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, a mis fin aux fonctions du directeur général adjoint chargé de la commercialisation et de la souscription et du directeur régional centre de l'Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI), respectivement Mohamed Laid Cherifi et Mohamed Baroud, a indiqué lundi le ministère dans un communiqué. Cette mesure qui fait suite au «faible rendement» des deux responsables dans l'accomplissement des missions qui leurs étaient dévolues «s'inscrit dans le cadre de l'adaptation aux prochaines échéances de l'entreprise», notamment en prévision du lancement de la distribution des logements promotionnels publics (LPP), a précisé la même source.

  Le ménage se poursuit à la tête de grandes entreprises publiques. Après Saïdal et l »Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPT), le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la  Ville, Abdelmadjid Tebboune, vient de mettre fin aux fonctions de deux responsables de l’Entreprise nationale de la promotion immobilière (ENPI). Une entreprise qui gère le logement promotionnel étatique et sur laquelle pèse une forte pression populaire.

Il s’agit de Mohamed Laid Cherifi, directeur général adjoint  chargé de la commercialisation et de la souscription et Mohamed Baroud, directeur régional centre de la dite entreprise.

Dans un communiqué rendu public, le Ministre évoque un «faible rendement» qui ne «s’inscrit pas dans le cadre de l’adaptation aux prochaines échéances de l’entreprise». Ce n’est pas la première fois que Tebboune limoge des responsables de son secteur en évoquant ces mêmes motifs. Mais, cette fois-ci, cette décision intervient dans un contexte où il y a beaucoup de changement à la tête des structures et entreprises de l’EtAT.

NOUS PUBLIERONT PLUS DE DETAIL PROCHAINEMENT....

TRAVAILLEURS, TRAVAILLEUSES de l'EVSM PREPARER VOUS A SE DEBARASSER DES CHAROGNARD QUI DILAPIDENT VOTRE ENTREPRISE.

 

 

 

 

Posté par EVSMDECHERIFI à 02:29 - Commentaires [3] - Permalien [#]